Article RH

5 questions à Noémie Grimmer – Jeune ingénieure en Contrôle Technique de Construction

 

Après un master en Génie Civil – option structure, Noémie Grimmer s’est lancée dans l’aventure Alpes Contrôles. Elle a passé ses premiers mois au sein de l’école d’intégration de l’entreprise afin de se familiariser avec les spécificités du Contrôle Technique de Construction (CTC). Aujourd’hui ingénieure généraliste CTC à l’agence de Metz, Noémie revient sur son expérience en tant que jeune embauchée.  

 

 

Pourquoi as-tu choisi le métier de CTC ?

On vérifie tout : la conception, le gros œuvre, le second œuvre, la sécurité, l’accessibilité… Et puis c’est un bon compromis entre le terrain et le bureau. Cela casse la monotonie.

 

Si tu devais résumer l’école d’intégration d’Alpes Contrôles en 3 mots ?

On est pris en charge par une personne dédiée pour nous, à qui l’on peut poser toutes nos questions. On peut prendre nos repères assez confortablement, y compris sur les chantiers. Toute l’équipe est très avenante et il y a une bonne ambiance au sein de l’agence de Bordeaux à laquelle l’école est rattachée.

 

Qu’as-tu le plus apprécié ?

Le fait d’être arrivée avec 3 autres jeunes embauchés, ça nous a boostés. On a découvert l’environnement ensemble, du coup il y a eu beaucoup d’entraide et on s’est tirés vers le haut.

 

Après l’école d’intégration située à Bordeaux, tu as intégré l’agence de Metz. Comment te sens-tu ?

J’ai été un peu triste de quitter un environnement pour un autre, mais l’école d’intégration était une bonne expérience et je suis contente de l’avoir fait. J’ai débuté mon poste plus confiante. Arrivée sur Metz, j’ai été très bien accueillie. Je n’ai pas eu de différence flagrante concernant ma charge de travail, du coup j’ai pu m’acclimater correctement.

 

Que retiens-tu de ces premiers mois au sein d’Alpes Contrôles ?

Lorsqu’on est débutant, on n’est pas forcément sûr.e de soi et on a besoin de repères. Le côté social d’Alpes Contrôles a été pour moi rassurant et s’est différencié des autres bureaux de contrôle lors de ma recherche d’emploi.

Aujourd’hui, je suis satisfaite de l’entreprise et de la façon dont ça se passe. Je suis juste impatiente d’acquérir encore plus de compétences, mais ça viendra !

 

 

  Echangez directement avec Noémie

sur LinkedIn

 

 

 

 

 

Découvrez aussi l’interview de Paul

 

 

 

 

Consultez nos offres d’emploi >>

Postulez >>

 

A découvrir :

L’école d’intégration d’Alpes Contrôles >>

Le métier du Contrôle Technique de Construction >>

 

 

Partager sur