Communiqué

Alpes Contrôles s’engage pour l’égalité femmes-hommes et la Qualité de Vie au Travail avec un nouvel accord

Alpes Contrôles se distingue par sa politique d’entreprise dite de « l’économie non-violente », qui implique une remise en question des comportements classiques qui ont cours dans les entreprises. C’est dans ce cadre qu’Alpes Contrôles et ses partenaires sociaux ont conclu un accord sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et la Qualité de Vie au Travail, convaincus que ces sujets constituent une force pour l’entreprise, sa croissance et son dynamisme social.

 

Après avoir mis en œuvre depuis plusieurs années un certain nombre d’actions sur le sujet de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, la réflexion a été approfondie en vue de la conclusion d’un accord. Par cet acte, Alpes Contrôles réaffirme ses engagements en faveur du bien-être de l’ensemble des collaborateurs.

 

 

 

Des actions novatrices

 

A l’issue de l’exploitation des données recueillies lors d’une enquête auprès des salariés et de l’analyse de la situation comparée des femmes et des hommes au sein de l’entreprise, la commission de réflexion – composée de membres du CE et du Comité de Direction Elargi (CDE) – a fait des propositions touchant les 9 domaines d’action prévus par la loi. Plusieurs actions concrètes proposées dans l’accord sont novatrices pour la taille et le secteur d’activité de l’entreprise.

Alpes Contrôles met notamment en place un rattrapage salarial au retour des congés maternité et les consultations prénatales obligatoires peuvent être prises sur le temps de travail sans perte salariale. Ces absences sont considérées comme étant du temps de travail effectif pour la détermination de la durée des congés payés et pour l’ancienneté.

Les hommes bénéficieront d’un allongement de la durée du congé paternité à 22 jours rémunérés (au lieu des 11 jours légaux en France). Ils profiteront également de la subrogation lors du congé légal paternité ou de l’accueil d’un enfant et lors d’un congé en cas d’hospitalisation immédiate d’un nouveau-né. Cette disposition permettra ainsi au collaborateur de bénéficier du maintien de salaire, sans condition d’ancienneté.

L’équilibre entre vie personnel et vie professionnelle est un point essentiel chez Alpes Contrôles. Il existe des périodes de vie privée où un.e salarié.e souhaite un passage à temps partiel. Toutefois, le retour à temps plein n’étant pas assuré par la législation, beaucoup hésitent. Alpes Contrôles acceptera le retour à temps plein si celui-ci aura été motivé pour des motifs familiaux et pour une durée indéterminée.

Concernant la formation, le plan de développement des compétences devra prendre spécifiquement en compte le « plancher de plomb » et favoriser la valorisation des personnels féminins. Des modules spécifiques sur la négociation salariale, le management ou encore la prise de parole en public seront proposés.

En tout, cet accord regroupe 45 actions afin de satisfaire au mieux le personnel d’Alpes Contrôles. L’entreprise, dont l’index égalité femmes-hommes s’élève actuellement à 89 points, se donne l’objectif d’atteindre 90 points d’ici 2022.