Article

Alpes Contrôles renforce sa position sur le réemploi

Réemploi

 

 

 

Alpes Contrôles poursuit sa volonté d’accompagner ses clients dans l’utilisation du réemploi en intégrant le « Booster du réemploi ». Cette alliance de plus d’une trentaine d’acteurs de la construction et de l’immobilier en France a pour objectif de massifier la démarche de réemploi en la rendant lisible et prévisible.  

 

 

Alpes Contrôles ouverte sur le réemploi

 

Pour améliorer significativement le bilan environnemental des bâtiments, le réemploi des matériaux est une solution efficace. Concrètement, il s’agit de réemployer au maximum les matériaux et équipements déjà existants dans le même usage  que celui qu’ils occupaient avant déconstruction.

 

Le principe du réemploi correspond en tous points aux valeurs d’Alpes Contrôles. En effet, la responsabilité environnementale tient une place toute particulière dans son projet d’entreprise. C’est pourquoi, elle aide ses clients à réduire l’impact de leur chantier sur l’environnement et intervient dans la mise en œuvre de solutions innovantes plus durables : énergies renouvelables, construction en bois et matériaux biosourcés, réemploi… En interne, Alpes Contrôles privilégie une consommation raisonnée, notamment via le recyclage et les circuits-courts. En ce sens, le réemploi, contribuant largement à la promotion d’une économie circulaire et locale, est en lien direct avec sa vision.

 

Alpes contrôles se positionne donc depuis quelques années sur l’accompagnement de ses clients dans cette démarche vertueuse qui impacte plusieurs de ses activités : le diagnostic réemploi/déchet et la prise en compte du réemploi dans l’acceptabilité des produits dans le cadre de ses missions en Contrôle Technique de Construction.

 

« Nous avons déjà pu intervenir sur plusieurs chantiers faisant appel au réemploi au travers de nos prestations complémentaires spécifiques. On compte parmi ces interventions, le réemploi d’appareils sanitaires (type lavabo), de bois de charpente ou encore de couvertures tuiles. Nous sommes ouverts à cette démarche comme à toutes autres pratiques innovantes qui sortent des techniques de construction courantes » précise François Geney, Directeur Technique.

 

Une volonté de booster les pratiques du réemploi

 

Les récentes lois dites Anti-Gaspi (article 51 et arrêté du 11/12/19), ESSOC et la future RE2020 encouragent le développement de l’économie circulaire et le réemploi dans la construction.

 

Dans cette dynamique, Alpes contrôles participe activement aux travaux interprofessionnels, et effectue des interventions sur le sujet auprès des acteurs de la construction.

 

En 2021, Alpes Contrôles poursuit sa volonté d’accompagner ses clients et l’ensemble de la filière dans l’utilisation du réemploi en intégrant le « Booster du réemploi ». Cette alliance de plus d’une trentaine d’acteurs de la construction et de l’immobilier en France vise à structurer la demande afin de la faire décoller.

 

Alpes Contrôles apporte sa compétence en  participant  à la cellule innovation et cherche ainsi  à fiabiliser le réemploi tout en veillant à le simplifier et le faciliter. Ce groupe de réflexion a pour objectif d’accompagner les intervenants du Booster dans leur production de documentation/outils pour aider les maîtres d’ouvrage à mieux appréhender l’utilisation du réemploi.

 

« Il existe encore aujourd’hui beaucoup de freins liés à l’utilisation du réemploi, notamment en ce qui concerne les problématiques de durabilité, de conformité au code de la construction, et d’assurance. L’usage du réemploi se fait bien évidemment en prenant en compte ces différents aspects. Alpes Contrôles se positionne en tiers de confiance sur l’ensemble de la chaîne, auprès de tous les acteurs concernés, depuis la déconstruction jusqu’à l’intégration des produits dans un projet neuf » témoigne François Geney.

 

Ainsi, intégrer le « Booster du réemploi » est une étape de plus dans la volonté d’Alpes Contrôles de contribuer à l’évolution des pratiques et à leur massification.

 

 

 

Partager sur