Article

Château de La Chaize : Alpes Contrôles partenaire du projet de rénovation

Depuis 2018, Alpes Contrôles intervient sur le chantier de rénovation et de restauration du domaine viticole de La Chaize (Beaujolais), afin d’apporter son expertise en Contrôle Technique de Construction.

Alpes Contrôles a accompagné la société du Domaine du Château de La Chaize, maître d’Ouvrage et le cabinet d’Architecte RL&Associés sur la prise en compte des contraintes techniques et règlementaires liés à cette rénovation, notamment concernant le chai historique classé ERP de 5ème catégorie.

Une rénovation aux multiples opérations Le projet de rénovation et de restauration a concerné :

 

-la rénovation complète du chai classé à l’inventaire des monuments historiques

-la création d’un nouveau chai de 1200 m2 totalement enterré

-la rénovation du clos et couvert du Château : réfection des façades extérieures et des menuiseries, renforcements de charpentes, remplacement des couvertures du château

-le remplacement du système de chauffage du château avec la mise en place d’un système de géothermie

-la restauration de la glacière du Château (bâtiment enterré en forme d’ogive dans lequel la neige de l’hiver était stockée et qui permettait jusqu’au cœur de l’été de conserver les aliments dans une atmosphère réfrigérée)

-les travaux d’enfouissement de réseaux électriques courant fort et courant faible sur le domaine.

 

La multitude d’opérations a imposé des vérifications techniques sur des ouvrages très singuliers tels que :

-des travaux spécifiques sur des bâtiments classés monuments historiques avec des entreprises spécialisées dans les techniques traditionnelles liées à ces ouvrages anciens : tailleurs de pierre, couvreurs, charpentiers bois, menuisiers etc.

-des travaux de génie civil importants avec la construction du chai enterré en béton armé sur deux niveaux : terrassement et excavations, soutènements de grande hauteur, cuvelage des deux niveaux enterrés.

 

Ces opérations ont nécessité l’intervention de spécialistes en structure et en géotechnique, ainsi que des vérificateurs en installations électriques.

 

 

 

« Pour les travaux sur le chai, il a fallu prendre en compte le caractère patrimonial du site pour proposer aux autorités compétentes des dérogations acceptables tout en maintenant un niveau élevé de sécurité et d’accessibilité » témoigne Emmanuel Roche, ingénieur chargé d’affaires en Contrôle Technique de Construction à Villeurbanne.

 

 

 

Les travaux se poursuivent sur 2022 avec la fin des opérations de rénovation du clos et couvert du château et la construction d’un « clos » composés de murs en pierre autour de la parcelle de vigne la plus prestigieuse et la mieux exposée du domaine. En parallèle, les travaux de rénovation de l’intérieur du château devraient suivre, ainsi que les travaux de réhabilitation des autres bâtiments.

 

Témoignages clients :

 

« A l’occasion de ce chantier, hors du commun, tous ces défis de contrôle technique sont apparus et grâce à l’intelligence de compréhension des mises en œuvre d’Emmanuel Roche et son équipe, ces derniers ont su adapter les règlements en sachant garder le fond et appliquer un coefficient de bon sens et de logique, tenant compte de la garantie du temps passé. Cela a permis une très fine et fructueuse collaboration avec la maîtrise d’œuvre, permettant de résoudre judicieusement les situations ». témoigne Didier Repellin, dirigeant du cabinet RL&Associés et architecte en chef des monuments historiques à renommée internationale.

 

 

 

 

« Emmanuel Roche, contrôleur technique chez Alpes Contrôles, a accompagné ce projet ambitieux depuis son commencement, de l’étude de conception jusqu’à la réception des travaux. Les contraintes inhérentes aux monuments historiques imposent des remises en questions perpétuelles. Les échanges ont été extrêmement fluides et le projet s’est co-construit par l’apport mutuel de chacun. Nous avons donc le plaisir de poursuivre notre riche collaboration sur de nombreux projets, mettant à profit l’intelligence d’interprétation de la règle au service de la transmission du patrimoine. » ajoute Maïe Kitamura associée et chef de projet du cabinet RL&Associés.

 

 

«J’ai tout de suite pensé aux équipes d’Alpes Contrôles et à Emmanuel pour nous accompagner sur ce beau projet. L’écoute et l’accompagnement sont des qualités appréciables. Nous n’avons eu qu’à nous en réjouir. En effet, il a fallu garder le bâtiment classé « Monument Historique » et y installer tout le modernisme d’un bâtiment actuel, y compris le process vinicole, et tout cela en un temps record. Un vrai travail d’équipe ! » termine Virginie Pizelle représentante du Maitre d’Ouvrage Domaine du Château de La Chaize et travaillant également pour Maïa Immobilier.

 

 

 

 

 

 

Partager sur