Vérification des portes et portails

Prévenez les risques d’accident liés aux portes et portails

  • Protégez les personnes (salariés, usagers, public) du risque d’accidents liés aux portes et portails
  • Vérifiez le bon maintien en état de vos portes et portails

FINALITÉ & CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE

La réglementation diffère en fonction du lieu d’implantation :

  • En habitation (collective ou individuelle), sont concernées les portes automatiques de garage, conformément à l’article R125-5 du Code de l’Habitation – Arrêté du 12 novembre1990
  • Sur les lieux de travail, sont concernés :

– Les portes automatiques et semi-automatiques, conformément à l’arrêté du 21 décembre 1993, selon une périodicité semestrielle

– Les portes et portails, qu’ils soient manuels, mixtes ou motorisés, conformément à l’article R4224-12 du décret n°2008-244 du 7 mars 2008, doivent faire l’objet d’une vérification sans périodicité imposée. Alpes Contrôles vous préconise une vérification annuelle.

 

 

NOTRE OFFRE

Afin de garantir la sécurité des personnes utilisatrices, nous assurons les vérifications initiales/à réception et périodiques de tout type de portes et portails.

 

  • Les vérifications périodiques se composent de :

-L’examen visuel de l’état de conservation des parties accessibles sans démontage de l’installation

-La vérification du fonctionnement :

> des éléments de guidage, articulations, fixations, systèmes d’équilibrage

> des organes de suspentes et/ou de transmissions,

> des freins ou dispositif équivalents

> des dispositifs de sécurité,

> des dispositifs de signalisation

A l’issue, un rapport complet est établi pour chaque porte et portail vérifié.

 

  • Les vérifications à réception comprenant :

– Un examen visuel du/des équipement(s) objet(s) de la vérification afin de valider l’installation et le bon fonctionnement, conformément aux prescriptions du constructeur

– Le recueil d’un exemplaire du certificat de marquage pour chaque équipement vérifié

– Le contrôle de la présence de la documentation technique

– Les essais de fonctionnement (mise en mouvement, organes de secours (manœuvre de dépannage), dispositifs de sécurité, limiteur d’effort sans mesure, par simulation uniquement)

– La vérification de la présence des dispositions découlant de la réglementation « utilisation » française, selon l’arrêté du 21 décembre 1993.

 

 

 

Découvrez aussi

L'entreprise

Découvrir

Vous avez des compétences ?

Nous rejoindre